Statistiques Canada confirme des hausses de frais de scolarité préoccupantes
Par
le 07 Sep, 2016

Des nouvelles données publiées par Statistiques Canada sur les frais de scolarité démontrent que la réduction des investissements publics continue de faire monter les frais de scolarité à des niveaux alarmants. Les étudiantes et étudiants de premier cycle à temps plein paieront en moyenne 6 373 $ en frais de scolarité alors que les étudiantes et étudiants étrangers paieront en moyenne 23 589 $. En Ontario, on continue de payer les frais de scolarité les plus élevés, qui dépassent 8 000 $ cette année. 

« Le rapport de Statistiques Canada ne nous démontre pas seulement que le coût de l’éducation grimpe toujours. La hausse des frais de scolarité est causée directement par les délais du gouvernement fédéral à investir dans notre futur », explique Bilan Arte, présidente nationale de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants. « Chaque jour, les étudiantes et étudiants et leurs familles ressentent l’impact des coûts vertigineux des frais de scolarité. Il est temps d’investir des fonds publics dans un système universel d’éducation postsecondaire.”

Notamment, on remarque qu’une dérèglementation provinciale des frais de scolarité en Nouvelle-Écosse a résulté en une augmentation massive de 5,6 pour cent pour la province, alors que la moyenne des frais de scolarité est montée à 7 218 $. En même temps, l’engagement continu envers un gel des frais de scolarité à Terre-Neuve-et-Labrador cette année en fait la province ou les étudiantes et étudiants bénéficient des frais de scolarité les moins élevés au pays.

« L’éducation est un droit et il est injuste que toute étudiante ou tout étudiant se voit refuser l’accès à l’éducation publique à cause d’obstacles financiers », affirme Arte. « Tant et aussi longtemps que les gouvernements ne rétablissent pas le financement pour l’éducation postsecondaire, nous allons continuer d’agir, en commençant avec la Journée d’action étudiante du 2 novembre pour demander un accès universel à l’éducation. »

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants a lancé une campagne nationale pour exiger l’élimination des frais de scolarité au Canada. Le 2 novembre, les étudiantes et étudiants ainsi que ses partenaires syndicaux, des groupes de société civiles et des organisations de justice sociale se mobiliseront pour partager notre vision de l’éducation postsecondaire au Canada. Les étudiantes et étudiants exigent un accès universel à l’éducation, la justice en éducation et l’éducation publique pour le bien du public.

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants est l'organisation étudiante nationale la plus ancienne et la plus importante au Canada, représentant plus de 650 000 étudiantes et étudiants de tous les cycles dans des collèges et universités de toutes les régions du pays.

Veuillez communiquer avec Sarah McCue, Coordonnatrice des communications, à s.mccue@cfs-fcee.ca, au 613-797-6626 (portable), ou au 613-232-7394 (bureau)

À propos de Sarah McCue

Feminist, activist. insta and snapchat: mcsarahg.

Laissez un commentaire

Statistiques Canada confirme des hausses de frais de scolarité préoccupantes.
Statistiques Canada confirme des hausses de frais de scolarité préoccupantes
Appuyez un accès universel à l’éducation postsecondaire au Canada avec @CFSFCEE! #cfsfcee #combattonslesfrais